L’ESPRIT D’INNOVATION 01 30 53 88 90

Moniteur de la curarisation Tof Cuff

Equipement hospitalier > Moniteur de la curarisation

TOF- CUFF, « Dispositif unique sur le marché »
Concept innovant
Préparation du patient en quelques secondes
Utilisation simplifiée
Programme Auto-PILOT

Avantage :
– Très simple d’utilisation
– Préparation du patient en quelques secondes
– Positionnement d’un brassard unique
– Programme auto-PILOT, le dispositif évolue en total autonomie
– Pas de temporisateur, gestion automatique des intervalles et du type de stimulation
– Visualisation des tendances en temps réel sur le moniteur
– Aucune manipulation nécessaire sur le moniteur

3 590,00 € TTC

Référence : Tof Cuff

Notre sélection : Offre Promo pour EHPAD

« Simplification du monitorage de la transmission neuromusculaire »

Le TOF-CUFF est un dispositif innovant, simple d’utilisation et  complet.

La préparation du patient ne prend que quelques secondes. Il suffit simplement de positionner le brassard, quelque soit le positionnement du patient, pour que le dispositif soit prêt à l’emploi.

TOF-CUFF est un dispositif -tout en un- qui intègre  le monitorage de la transmission neuromusculaire et de la tension artérielle, grâce à son brassard compressif avec électrodes intégrés.

La profondeur de la curarisation est  déterminé efficacement  au travers de la mesure des créneaux de pression qui ont lieu dans la chambre gonflable du brassard lors de chaque réponse musculaire (ou ressenti) du patient :

Fonctionnement :

Le programme auto-PILOT,  change de manière autonome autant l’intervalle que le type de stimulation en fonction du niveau de relaxation (musculaire) détecté, en alternant automatiquement entre Train-de quatre (TOF) et recompte Post-Tetanic (PTC) lorsque nécessaire.

Aucune manipulation sur le moniteur n’est nécessaire,  depuis l’induction jusqu'à la réversion.

Le Tof-Cuff est le seul dispositif  capable d’auto-régler l’intervalle et le type de stimulation pour les adapter au mieux et instantanément selon le niveau de relaxation du patient

Tendance :

La représentation graphique de l’évolution de la profondeur de la relaxation est présente en permanence sur le moniteur.

Visualisation intuitive de la phase de la curarisation en temps réel, qu’elle soit, Induction, Réversion, Blocage Modérée, Profonde ou Intense.

 

Des études ont démontrées que les anesthésistes - à l'échelle mondiale - sous-estiment systématiquement l'incidence de la curarisation résiduelle ( ou blocage neuromusculaire résiduel ) chez leurs patients, c'est-à-dire leur incapacité à obtenir un ratio TOF ≧ 90% (recommandation de la SFAR), unique critère permettant de sécuriser l’extubation en fin d’intervention chirurgicale.

Cette sous-estimation trouve ses racines dans trois raisons principales:

  1. A)la fausse croyance mais profondément enracinée que les curares d'aujourd'hui ont un comportement plutôt prévisible (en dépit de leur grande variabilité inter individuelle bien documentée, à la fois en début et en durée d’'action)
  2. B) L'ignorance répandue que les tests cliniques subjectifs, comme la «levée de la tête», la «serrage du point», ou « tirer la langue», etc. sont insuffisants pour évaluer le rétablissement complet du blocage du patient, puisqu'ils n'ont pas la spécificité nécessaire pour justifier la fin du blocage du muscle  du diaphragme, moteur principal de la respiration.
  3. C)Le manque de résolution des méthodes de surveillance qualitative basées sur les stimulateurs des nerfs périphériques, puisqu'il a été prouvé que – même pour les anesthésistes expérimentés - il est impossible de détecter visuellement ou tactilement,  le fondu de chaque stimulation chez un patient présentant un Ratio TOF supérieur à 70%.

Le déploiement de la technologie de l'accéléromètrie (AMG) a permis aux anesthésistes d'évaluer si les patients étaient effectivement prêts pour l’extubation ou non. L'utilisation clinique actuelle des moniteurs AMG est cependant très limitée, car ces dispositifs souffrent d'ergonomie (Configuration lourde et longue) et de leurs limitations fonctionnelles (incapacité à travailler avec les patients en position "bras fermés", sensibles aux  artefacts de mouvement, etc.) qui décourage finalement de nombreux anesthésistes à les utiliser quotidiennement.

Le lancement sur le marché de la molécule Sugammadex (BRIDION®, MSD) en 2008 semblait finalement soulager les anesthésistes du nécessaire besoin de s’assurer de la réversion ( décurarisation) complète de leurs patients, car en effet, ce médicament réverse rapidement et efficacement les patients curarisé avec du  Rocuronium/ Vecuronium, et cela  qu’elle que soit la profondeur de relaxation du patient.

Néanmoins, et tel que conseillé par le fabricant MSD, le dosage du médicament doit être soigneusement évalué lors du rendement des mesures par un moniteur de curarisation quantitatif.

Se dispenser de monitorer la profondeur de curarisation, laisse l'anesthésiste s’exposer à une incidence de 10% du blocage neuro-musculaire résiduel sur ses patients.

Par conséquent, même lorsque cette molécule extraordinaire est disponible, le moment précis pour l’'extubation des patients ne peut être justifiée qu'avec l’utilisation d'un moniteur de transmission neuro-musculaire quantitatif.

C’est en cela que le Tof Cuff est un moniteur de curarisation unique et non un simple curamétre !

Devis

Demander votre devis personnalisé à notre service commercial

informe
* Champs obligatoires
Envoi

Titre

Aller en haut